DRS2018, 5 continents, 34 pays, 21 langues, 615 personnes.

Lieu de rencontre et d’échange, les conférences internationales sont une possibilité pour chaque participant de s’envisager comme une communauté. L’unité spatiale et temporelle crée une synergie, amplifiée par la possibilité de se comparer et de se positionner au sein d’un collectif. La conférence DRS2018[1], regroupant la communauté de recherche en design en est un bon exemple. C’est à partir de cette expérience et autour de la question de la diversité que cette série de photographies est née.

Composées à la main avec du papier découpé[2], ces visualisations se basent sur un fichier publié en ligne par l’organisateur de la conférence recensant les 615 intervenants inscrits[3]. Chaque photographie propose un regroupement des intervenants par pays, continents, langues ou affiliations. Les formes associées à chaque pays — légèrement différentes, mais difficiles à distinguer de loin — permettent de ressentir la pluralité des origines tout en donnant une vision d’ensemble. La mise en forme manuelle, demandant du temps et de la précision, prend le contre-pied des visualisations informatiques et place la composition au centre du processus de représentation de données. Cette production photographique, réalisée en parallèle d’un travail d’écriture[4], donne à voir autrement la question de la diversité. Elle peut être vue comme une proposition de traduction par le design et par l’image d’une question de recherche traitée ailleurs par les mots.

Représentation des 615 intervenants à DRS2018 (et PhD by design) classés par pays.
Représentation des 34 pays représentés.
Représentation des 615 intervenants non classés.
Représentation des 615 intervenants, au centre les 5 auteures de l’article.
Processus de composition des visualisations
Processus de composition des visualisations
Processus de composition des visualisations
Classement des intervenants à DRS2018 par continents. Europe 418 intervenants (68%) ; Amérique 96 (16%) ; Afrique 1 (0,2%) ; Océanie 24 (4%) ; Asie 38 (6%) et Non Communiqué 38 (6%).
Processus de composition des visualisations
Classement des intervenants à DRS2018 par types de langues parlés. Anglais 325 intervenants (53%) ; Autre langues germaniques 163 (27%) ; Langues latines 39 (6%) ; Autres langues 50 (8%) ; Non Communiqué 38 (6%).
Classement des intervenants à DRS2018 par types de langues parlés. Langues germaniques 488 (79%) ; Autres langues 89 (14%) ; N.C. 38 (6%)
Classement des intervenants à DRS2018 par affiliations. Université 294 (48%) ; Université d’art 18 (3%) ; Université technique 112 (18%) ; École d’art de design et d’architecture 89 (14%) ; Autre école 6 (1%) ; Administration publique 15 (2%) ; Entreprise 33 (5%) ; Éditeur 5 (1%) ; Volontaire 36 (6%) ; N.C. 6 (1%)
Classement des intervenants à DRS2018 par affiliations. Universités 424 (69%) ; Écoles 95 (15%) ; Autres structures 53 (8%) ; Volontaires 36 (6%) ; N.C. 6 (1%)

[1] Organisée par l’association éponyme Design Research Society, cette conférence s’est tenue à Limerick en Irlande, entre le 25 et le 29 juin 2018, http://www.drs2018limerick.org/ (consulté le 14/07/2018)

[2] Les papiers colorés ont été découpés au laser à partir d’un fichier créée sur le lociciel Illustrator (Suite Adobe)

[3] Ce fichier indique le prénom (name), le nom de famille (surname) et l’affiliation (institution) des participants. Le fichier source est disponible sur http://www.drs2018limerick.org/sites/files/u37/DRS2018%20Delegate%20List%20.pdf (consulté le 11/09/2018)

[4] Ces visualisations sont utilisées dans un article à paraître.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.